De jeunes historiens locaux ont créé une bibliothèque folklorique virtuelle “Des amis”

De jeunes historiens locaux de tout le pays se sont réunis au Musée national «Terre et des Hommes», précisément la Fête des Lumières, pour jeter les bases de la bibliothèque électronique «Des amis du folklore». Contrairement à la plupart des bibliothèques, ses créateurs sont des enfants et des adolescents. Depuis près d’un an, ils étudient le patrimoine culturel bulgare dans toute sa diversité ethnique, incl. des échantillons de folklore des plus grandes communautés minoritaires de notre pays – Roms, Turcs, Arméniens, Juifs.

Plus de 300 enfants, adolescents et jeunes de Sofia et du pays ont participé aux activités de recherche. Ils ont interrogé les personnes âgées de leur famille et de leur village, fouillé les archives dans les bibliothèques et les musées. Les matériaux collectés qu’ils ont envoyés pour participer au concours “Jeun historien local“.

Les participants les plus importants étaient le Lycée de mathématiques de Sofia. De nombreux matériaux intéressants ont été présentés par L’école secondaire “St. St. Cyrille et Méthode”, ville de Yakoruda, L’école secondaire Dimcho Debelyanov, ville de Sofia, Centre communautaire national “Stefan Karadzha”, village de Bissertsi, équipe de GKVT “Gyunesh”, ville de Ruse et autres. Des enfants vivant en Espagne et en Ukraine ont également participé.

–       La bibliothèque électronique est un domaine d’éducation et d’expression à travers la culture de nos ancêtres, explique la gestionnaire de projet, Dr. Lilia Stareva. C’est la recherche, la collecte et l’appréciation de la sagesse populaire, son renouveau de nos jours. En même temps, c’est un modèle pour l’inclusion sociale des enfants et des jeunes issus des groupes et communautés minoritaires à travers l’implication dans des activités de collecte et de recherche dans le domaine du patrimoine culturel et historique. C’est pourquoi l’un des ingrédients du nom est “Des amis”.

Il y avait aussi un concert festif en l’honneur des Lumières nationaux au musée. Le programme comprenait des spectacles de folklore de différents groupes et ethnies et récompensait les champions du concours “Jeun historien local“.

La fête fait partie de l’idée d’amitié à travers le folklore, pour connaître les valeurs du patrimoine culturel des différents groupes ethniques en Bulgarie. Le concours “Jeun historien local” et la bibliothèque électronique sont organisés par la Fondation “L’enfant et le folklore” avec la participation en partenariat du Centre communautaire national ” Région d’origine – 1931″ et le soutien financier du programme d’innovation sociale de la municipalité de Sofia. L’eau minérale «Hissar» a également soutenu l’événement. Karina Angelieva, vice-ministre de l’éducation et des sciences, dans son accueil aux participants a salué l’idée et a exprimé le soutien du Ministère pour les activités liées à l’étude de la richesse du folklore bulgare.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *